L'effet "Napoléon"

Publié le par Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi

Le nouveau règne de Sarkozy

 

J'attendais, mais sans impatience, les premiers effets et/ou applications de la "nouvelle constitution"
concoctée par E. Balladur à l'attention de son "grand" ami N.Sarkozy . (lire le PDF)

Cette niou constitution, malgré les effets "poudre aux yeux" censés nous donner plus de pouvoir à nous, le peuple soit-disant souverain, (je me marre), comporte une sévère niche de sept mots au tout début ; ces sept mots donnent à Nicolas Sarkozy à peu près les même pouvoirs que Napoléon Ier :

"Le président définit la politique du gouvernement" ! (ce qui suit devient purement décoratif)

Voici donc comment désormais il se passera, pour gouverner, d'ordonnances de son premier ministre relégué au rang de secretaire de cabinet chargé des petits fours et des commandes de fleurs par là même ; alors vous pensez ! Les effets de moulinets des députés, il s'en tape . Mais Fillon s'en fout aussi, faut pas croire qu'il soit si attaché à défendre le bon peuple qui l'a élu, et il n'aura donc jamais l'impression d'avaler de couleuvres en faisant "com'il a dit louis" .Payé comme il est ...

-------------------

Démonstration pour aujourd'hui (demain ce sera pareil ou pire)

1- Le comité d’entreprise européen du groupe indien ArcelorMittal tiendra une réunion extraordinaire le 4 avril prochain. A l’ordre du jour, une information-consultation sur un plan de fermeture partielle de l’usine de Gandrange qui devrait se traduire par la suppression de 595 emplois. Le 4 février dernier pourtant, Nicolas Sarkozy s’était rendu en personne sur le site pour jouer les sauveurs ...  

 

2- Le président vient d'annoncer devant le parlement BRITANIQUE (!!!) son intention d'envoyer 1000 hommes du contingent en Afghanistan pour appuyer les troupes américaines sur place ; le parlement français est quant à lui vexé par cette annonce surprise de Sarkozy qui n'avait prévenu personne de l'assemblée ; il fait ce qu'il veut avec ses cheveux on vous dit !!! D'ailleurs Fillon a enfoncé le clou en disant que sous Mitterand il en avait été de même en Afrique .

--------------------

Voilà donc que Sarkoléon joue à la guerre comme il veut, quand il veut, sans demander la permission au peuple ex-souverain . Pareil avec les accords de Lisbonne, les OGM ... Bientôt nous aurons peut être aussi des attentats islamistes pour l'aider à justifier le durcissement des lois répressives qui nous attendent et qui ne seront destinées qu'à nous priver de libertés avec notre consentement ; une sorte de tacite "Patriot-Act" à la française . Et il nous l'a montré avec l'Afghanistan, il n'a besoin de personne pour "définir la politique du gouvernement" . Je m'attends donc à ce qu'un jour prochain le "président", en décalage complet avec ce qui ne sera devenu qu'un simple protocole, s'adresse directement à la Police Nationale pour une tâche quelconque à effectuer auprès de "son bon peuple".

 

En conclusion, pour les naïfs qui croient que les prochaines législatives y changeront quelque chose, Sarko se fout des élections à la députation et il a fait concocter des textes dans ce sens par Balladur ; le gouvernement n'a plus qu'un rôle d'intendance et c'est à la prochaine "alternance" que vous en aurez la preuve . C'est encore Coluche qui aura le mot de la fin en disant il y a très longtemps :

"Si le droit de vote pouvait réellement changer les choses, on nous l'aurait retiré depuis longtemps" ... visionnaire non ?


Publié dans France Bananas

Commenter cet article