Rentrée prochaine "11 septembre" ? ... Guerre contre l'Iran !

Publié le par Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi

Mise au point : Le bal des faux-culs continue :
Mardi 23 septembre
Samedi 11 octobre 2008
L'assemblée, les médias, la presse écrite se vautrent dans le "scandale afghan"
et pas un mot à "gauche" (suivant les médias toujours)
sur la participation inutile et illégale
de la France aux côtés des Américains contre la République d'Iran

*******


On se demande toujours  ce que Sarko va nous servir comme électro-choc
à la Friedman
pour nous faire avaler que nous sommes en danger car nous avons trop de libertés

Ne cherchez plus !
Sarko a trouvé comment occulter une rentrée sociale "chaude"

L'armada US s'est encombrée d'un sous-marin français dont elle n'a pas besoin
ce sera surement ce qui justifiera de fausses attaques terroristes contre le peuple de France,
justifiera le durcissement de nos lois liberticides,
et sera présenté à la population comme LA raison valable
à l'escalade de la violence contre ce pays ayant pour seuls défauts :
1 - Ne pas être pro-américain
2 - Oser ne pas s'aligner sur la politique pétro-dollar US
3 - Prôner la fondation d'une monnaie propre à l'OPEP (pétro-diram)
4 - Être d'accord sur ce sujet avec le Venezuella de Chavez
5 - Posséder une technologie nucléaire fournie par la France, les USA
prétexte à une invasion (comme Saddam mais en vrai)
6 - Pouvoir mettre au jour la filière ayant permis aux "petites puissances" de l'acquérir
(ATC Ameerican Tukish Council-Affaires Sibel Edmonds, Blame, Wilson...)


Rappelez vous que l'empressement à pendre Saddam Hussein
était en fait motivé par le besoin de NE PAS l'entendre révéler ses sources,
la vérité au sujet de ses anciens appuis de l'administration Bush senior .

Donc, pour en revenir à l'actualité,
La France de Sarkozy marche dans les traces de Bush junior et senior
et suit docilement les injonctions à la guerre contre le mal
voulue des néo-cons. pour l'instauration du nouvel ordre mondial !


Reçu de "Cuba Solidarity Project"

Alerte : Armada US se dirige vers l'Iran


Le menace se précise -
rejoignez nous
pour empêcher la guerre contre l'Iran !



Au moment même où nous écrivons, l'arrivée de nouveaux navires de guerre étatsuniens marquera le plus grand rassemblement de forces navales
depuis la guerre du golfe de 1991.


Les porte-avions USS Theodore Roosevelt et USS Ronald Reagan, avec le navire d'assault amphibie USS Iwo Jima, sont en route vers le golfe persique pour renforcer les forces de frappes US dans la région, en compagne d'un navire britannique et d'un sous-marin français.

Ce mouvement se produit après l'opération Brimstone, un exercice militaire massif impliquant des dizaines de navires de guerre des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France dans l'océan Atlantique en préparation d'une confrontation éventuelle avec l'Iran.

Le USS Roosevelet, qui vient de participer à cet exercice, et l'USS Ronald Reagn rejoindront les deux groupes de navires de guerre dans la zone. (...)

Les navires actuellement en route vers le Golfe sont les suivants :


Carrier Strike Group Nine:

USS Abraham Lincoln (CVN72) nuclear powered carrier with its Carrier Air Wing Two

Destroyer Squadron Nine:

USS Mobile Bay (CG53) guided missile cruiser
USS Russell (DDG59) guided missile destroyer
USS Momsen (DDG92) guided missile destroyer
USS Shoup (DDG86) guided missile destroyer
USS Ford (FFG54) guided missile frigate
USS Ingraham (FFG61) guided missile frigate
USS Rodney M. Davis (FFG60) guided missile frigate
USS Curts (FFG38) guided missile frigate
Plus one or more nuclear hunter-killer submarines

Peleliu Expeditionary Strike Group:

USS Peleliu (LHA-5) a Tarawa-class amphibious assault carrier
USS Pearl Harbor (LSD52) assult ship
USS Dubuque (LPD8) assult ship/landing dock
USS Cape St. George (CG71) guided missile cruiser
USS Halsey (DDG97) guided missile destroyer
USS Benfold (DDG65) guided missile destroyer

Carrier Strike Group Two:

USS Theodore Roosevelt (DVN71) nuclear powered carrier with its Carrier Air Wing Eight

Destroyer Squadron 22:

USS Monterey (CG61) guided missile cruiser
USS Mason (DDG87) guided missile destroyer
USS Nitze (DDG94) guided missile destroyer
USS Sullivans (DDG68) guided missile destroyer
USS Springfield (SSN761) nuclear powered hunter-killer submarine
IWO ESG ~ Iwo Jima Expeditionary Strike Group
USS Iwo Jima (LHD7) amphibious assault carrier with its Amphibious Squadron Four
and with its 26th Marine Expeditionary Unit
USS San Antonio (LPD17) assault ship
USS Velia Gulf (CG72) guided missile cruiser
USS Ramage (DDG61) guided missile destroyer
USS Carter Hall (LSD50) assault ship
USS Roosevelt (DDG80) guided missile destroyer
USS Hartfore (SSN768) nuclear powered hunter-killer submarine

Carrier Strike Group Seven:


USS Ronald Reagan (CVN76) nuclear powered carrier with its Carrier Air Wing 14
Destroyer Squadron 7:
USS Chancellorsville (CG62) guided missile cruiser
USS Howard (DDG83) guided missile destroyer
USS Gridley (DDG101) guided missile destroyer
USS Decatur (DDG73) guided missile destroyer
USS Thach (FFG43) guided missile frigate
USNS Rainier (T-AOE-7) fast combat support ship


Ce déploiement massif signifie que des centaines d'avions équipés d'armes nucléaires, des milliers de troupes et des destroyers capables de lancer des missiles de croisière équipés d'armes nucléaires, des "bunker busters" (briseurs de bunkers) ou des bombes à fragmentation seront prêts à frapper l'Iran. Tandis que la Russie est occupée par la crise en Géorgie, et la Chine avec les jeux olympiques, l'administration Bush pourrait penser que le moment est venu de frapper. Ce déploiement massif intervient au moment où les deux chambres du Congrés se préparent à voter une résolution qui autoriserait le blocus US (considéré comme un acte de guerre selon le droit international).


Le moment est venu d'agir.
venez signer la pétition

STOP WAR ON IRAN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article