Iran / Vénézuella : Non au pétro-dollar !

Publié le par Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore,
L'effort de guerre étatsunien est directement relié
au pétro-dollar


En bon anticapitaliste qu'il a le droit d'être,
Hugo Chavez a proposé aux pays membres de 'OPEP
de prendre leurs responsabilités quant à ce qu'ils aident les States
à infliger aux pays émergents de par le monde, à savoir :
Le merdier savamment orchestré que nous voyons aux infos .

Je vous exprimais déjà, dans un papier précédent (lire), mon opinion quand aux raisons réelles
d'une agression américaine contre l'Iran .
Le nucléaire est mis en avant, la peine de mort a aussi été exploitée
médiatiquement pour monter l'opinion contre ces barbares
qui ne connaissent même pas la chaise électrique .

Obama, le frêre des opprimés, a rassuré les Halliburton et autres Carlyle
de ses intentions de ne pas désavouer la politique agressive voire criminelle des USA de G.W Bush

"Il compte que les démocraties occidentales prennent leurs responsabilités
face à la possibilité de se trouver avec une république islamique atomique"
En gros il n'a pas dit qu'il n'irait pas mais il ne veut pas y aller seul ...
... Casser de l'Iranien pas sage .

Voici, à suivre, ce qui va vraiment énerver les Bilderberg marionnettistes
Ils vont surement nous commander une catastrophe pour Noël ceux là :


Hugo Chavez a proposé l'abandon du dollar
comme monnaie d'échange
pour les transaction pétrolières (et toc!)


voyez donc chez Thierry Meyssan
ce qu'en a retiré le Réseau Voltaire
et qu'il ne nous cache pas comme TF1 FR3 LCI FR24 Libé LeMonde Canal+ etc ...

(lire l'article sur Réseau Voltaire)

Joyeux Noël ?
SCBS2008

*******

Hugo Chavez demande à l’OPEP
d’abandonner le dollar et
de laisser plonger l’économie US


Une fois n’est pas coutume, le IIIe sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’OPEP, réuni à Riyad les 17 et 18 novembre 2007, a été le théâtre de vifs affrontements politiques. L’Iran et le Venezuela, qui ont largement contribué à restaurer le crédit du cartel, ont clairement envisagé de le faire exploser et de renverser l’ensemble du système monétaire mondial.

Alors que le roi Abdallah d’Arabie saoudite avait conçu un ordre du jour centré sur l’impact écologique de l’industrie pétrolière, le président vénézuélien Hugo Chavez a fait frémir la monarchie en évoquant la responsabilité accrue des États pétroliers par rapport aux pays en voie de développement dans le contexte d’une hausse massive du prix du brut. Puis, passant à l’estocade suivante, il a souligné que cette hausse était principalement une manière de compenser la faiblesse du dollar.

Ceci étant posé, la délégation vénézuélienne —soutenue par son homologue iranienne— a demandé que, pour protéger l’économie mondiale de la faiblesse du dollar US, les transactions pétrolières internationales ne soient plus facturées dans cette monnaie ; une proposition qui, si elle était mise en pratique, contraindrait les États-Unis à assumer seuls le coût de leur économie de guerre, et donc provoquerait leur faillite totale en quelques heures.

Montant au créneau, la monarchie séoudienne —appuyée par les généraux algériens— a fait barrage à cette résolution qui a été écartée de la déclaration finale. Cependant, le Venezuela et l’Iran se réservent la possibilité de passer à l’acte en ce qui les concerne.



(NDLR : affaire à suivre)

NB: Pour ceux qui doutent de la valeur démocratique de Hugo Chavez, de ses véléïtés seulement anti-capitalistes, voyez ce que les beaux justiciers, les gendarmes du monde ont ourdi à l'encontre de la république socialiste du Vénézuella pour s'en approprier les richesses . En France d'oujourd'hui, un VRAI socialiste de ce genre se fait appeler terroriste par les fromages à pâte molle ; Coluche avait un dixième des idées de Chavez et il a fini en pizza sous un camion !

INSTRUCTIF : 
LE FAUX PUTSCH-TÉLÉVISÉ
des amis de la CIA
contre le gouvernement d'un pays souverain (un de plus)

Visionnez


Commenter cet article

Le huron 10/11/2008 09:34

Mais où tu as vu que je veux venir au secours d'une économie malade? C'est cette économie que je critique.
Peut-être faudrait-il réinventer le point d'ironie?
Je ne fais que souligner l'absurdité du système, dollar ou pas, qui oblige le monde à vivre à crédit, c'est à dire à dépenser des richesses qui n'existent pas encore comme si la planète avait des ressources infinies et que les capacités intellectuelles de nos gouvernants étaient -elles aussi- infinies.

Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi 10/11/2008 11:35



ah bon ? il y a de l'ironie dans ton
"Il faudrait arrêter de prendre au sérieux n'importe quel fantoche sous prétexte qu'il a du pétrole et qu'il n'aime pas les Amerloques" ?
Chavez est dans le vrai ; le dollar est la cause de bien des maux car pour ceux qui le pilotent, nous ne sommes que des steaks ; le moment sera dur à passer que l'on se vende au illuminatis ou
que l'on y résiste. Chavez est de loin beaucoup moins un fantoche que Bush ou ses pendentifs européens (Sarkozy, Merkel etc ...) ; il a été élu démocratiquement et de plus, ce n'est pas lui qui
n'aime pas les américains, mais la CIA et certains capitalistes qui veulent sa mort . Il n'a le tort que de s'en défendre, comme Fidel Castro ... ou Salvador Allende qui gênait les friedmaniens
de Wall-Street soutenus par la CIA et à qui ils préféraient ... Augusto Pinochet .

Le dollar est malade ? Les banquiers sont affectés ? Qu'ils crèvent !!! Et revenons au troc !



Le huron 09/11/2008 09:48

En voilà une idée qu'elle est bonne! Les USA en faillite! Cest Hu Jin Tao qui va être content avec ses 1500 milliards de dollars de bons du trésor US. Chavez va se faire un copain à Pékin! Il faudrait arrêter de prendre au sérieux n'importe quel fantoche sous prétexte qu'il a du pétrole et qu'il n'aime pas les Amerloques! La crise est mondiale; tout le monde y a sa part de responsabilité et pas seulement les USA (il faut avouer qu'ils en ont plus que leur part!) et la réflexion doit être mondiale.

Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi 09/11/2008 10:09



Oui ! Qu'elle est bonne cette idée bien sur !!!
c'est sur qu'elle ne sort pas de n'importe quel conciliabulle stérile
auquel on est habiué avec nos politiques s'ils en méritent encore le nom .

Oui c'est une bonne idée de se débarrasser de l'hégémonie nord-américaine
nos chômeurs, délocalisés, retraités dans l'urgence, et autres laissés pour compte
ne se bousculeraient pas comme toi pour prendre la défense d'une économie malade car
arbitrairement basée sur le dollar et maintenant la pression de la misère dans le monde .

chacun sa voie huron
tu as mis pile poil sur ce qui pêche dans ce pays
et nous oblige à de grande crises pour réagir enfin

quand tu iras acheter tes clopes roumaines 
avec des brouettes de biftons tu comprendras mieux
où nous allons de toutes façons
... une fois que nous y serons rendus