François Asselineau wiki-sauvegarde

Publié le par Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi

Étant données les attaques faites sur les pages publiques de François Asselineau, il me semble préférable de publier moi même une page afin de pouvoir proposer un lien fiable (source "noslibertés.org")

 

François Asselineau

(actualisé en janvier 2012)

 

Diplômé d’HEC et sorti vice-major de l’ENA en 1985, François
ASSELINEAU n’est pas un plaisantin. Actuellement Inspecteur général des
Finances, il a atteint le sommet de la hiérarchie administrative
française. Il a exercé des responsabilités au plus haut niveau dans
l’appareil d’Etat : nombreux voyages avec le président de la République,
plusieurs cabinets ministériels, directeur de cabinet de Charles
Pasqua, de Françoise de Panafieu, etc. Il a été nommé Délégué général à
l’Intelligence économique au Ministère de l’Economie, des Finances et de
l’Industrie par Nicolas Sarkozy le 12 septembre 2004, poste dirigeant
du ministère puisque ayant rang de directeur.

2°) C'est aussi un élu du suffrage universel puisqu’il a été élu
Conseiller de Paris – sur son propre nom et sur la liste qu’il
conduisait lui-même – en mars 2001 avec 15,8% des voix en triangulaire
dans le XIXe arrondissement (Rappelons que Conseiller de Paris est un
poste qui correspond à Conseiller général du département Paris et
Conseiller municipal de la Ville de Paris).

3°) Il a créé un nouveau parti politique, l’Union Populaire
Républicaine (UPR), le 25 mars 2007. La déclaration de constitution et
les statuts ont été déposés à la Préfecture de Police de Paris le 2 mai
2007 et publiés au Journal Officiel le 2 juin 2007.

4°) La création de l’Union Populaire Républicaine (UPR) a été
rapportée par plusieurs medias, et notamment par le magazine
Entreprendre (juin 2007) et par la radio Radio Notre-Dame

5°) Huit mois après sa création, ce parti politique compte 24
délégués départementaux et plus de 300 adhérents. Ce n’est donc certes
pas une grande structure mais c'est un parti qui se développe rapidement
(une trentaine de nouvelles adhésions par mois), en dépit des obstacles
médiatiques et financières qui lui sont naturellement opposés.

6°) Le magazine Entreprendre (juin 2007) a consacré un cahier de
plusieurs pages à un déjeuner-débat entre François ASSELINEAU, Président
de l’UPR, et Roland DUMAS, ancien ministre des affaires étrangères.

7°) François ASSELINEAU a été interviewé à plusieurs reprises par
Radio Courtoisie, Radio Fréquence Protestante, et Radio Notre Dame. Il a
en particulier été, pendant 75 minutes, le « GRAND TEMOIN » de
l’émission de Radio Notre Dame du 22 octobre 2007, de 07h15 à 08h30

8°) Avec quatre autres Conseillers de Paris ayant quitté l’UMP,
François ASSELINEAU a créé un nouveau Groupe au Conseil de Paris le 28
septembre 2007. Ce Groupe est intitulé « Paris Libre » et c'est lui qui a
eu l’initiative de cette dénomination. Il est donc tout-à-fait normal
qu’il en soit fait mention dans l’article Wikipedia lui étant consacré
et il n’y a aucune violation de copyright que ce soit. (vérification
faite auprès de l'INPI)

8°) Les élections municipales sont l’occasion d’une montée en
puissance de l’Union Populaire Républicaine (UPR) et de François
ASSELINEAU. Celui-ci a en effet décidé, le 21 décembre 2007, de conduire
une liste Paris Libre dans le XVIIe arrondissement de Paris, où il
s’opposera donc à Françoise de Panafieu, maire-sortante et candidate de
l’UMP pour la mairie de Paris.

Cette annonce a d'ores et déjà été largement reprise par la presse :
citons notamment :

  • une longue dépêche AFP du 21 décembre 2007 intitulée Françoise de
    Panafieu va affronter son ancien directeur de cabinet dans le XVIIème,
  • un article dans le Figaro du lundi 7 janvier 2008,
  • un article dans le Parisien du samedi 12 janvier 2008

 Etonnant comme les extrèmes se rencontrent ces temps-ci, sur le thème de l'état du monde !

 

[NB : l'intention étant au départ de "trouver" une vidéo acceptable de "l'Histoire de France"

(conférence de François Asselineau) l'article prévu n'a jamais été réalisé ;

cette lacune sera bientôt réglée - SCBS 01/2012]

+

Le post 2011 : http://www.lepost.fr/article/2011/08/14/2568212_france-francois-asselineau-ma-fiche-wikipedia-a-ete-censuree.html

Commenter cet article