Les promesses n'engagent que ceux qui les croient ...

Publié le par Silvio Carmino Bartolomeo Spezzi

 

... Et les rêves n'engagent que les "rêvolutionnaires"   


... Même au sein du parti qui était censé nous fédérer face à un ennemi commun :

l'américan-europe mondialiste .
Quel était donc l'intérêt de fonder un mouvement (UPR) et rassembler autour les nombreux euro réfractaires pour, soit les repousser ensuite, soit les tenir à l'écart de la campagne ?


Nous étions 16 millions en 2005 à dire NON à cette constitution rédigée par Giscard et rebaptisée "traité de Lisbonne" pour nous être imposée en 2007 avec la complicité de 127 députés socialistes (ou prétendus tels)

Y avait-il seulement une volonté d'établir un fichier national des résistants avant une guerre possible qu'elle soit civile ou militaire ?

 

NB : Ce blog qui aurait pu servir une vraie cause proposée par un vrai candidat

à un vrai changement radical et vital pour la France

se voit aujourd'hui dévolu à un erratum de taille

 

*  *  *

 

Mais revenons aux élections et à cette fameuse UPR .



Quelle était la fonction première de ce parti ? La présidence ?

Alors pourquoi avoir boudé les élections de 2007 ? Pourquoi avoir négligé les municipales suivantes et législatives, ainsi que les européennes, car même si ce fut un non sens politique en regard du "programme" anti européiste de l'UPR, elles auraient permis une meilleure assise pour obtenir parrainages et médiatisation qui lui ont tant fait défaut ?

 

Pourquoi aussi cette déclaration d'intention si tardive pour un parti volontairement si discret depuis sa fondation ?

(Alors que le premier candidat connu a obtenu en tant que tel une médiatisation sans forcer malgré une certaine fugacité de son projet, en se déclarant en Avril 2010)

 

 

 

 

Tant qu'à être qualifié de parano (voire pire de la part de certains des incrustés aux fauteuils du mytérieux "bureau") puisque c'est à la mode, je préfère que ce soit pour de bonnes raisons de fond, c'est à dire de vrais sabotages ; ça n'a pas manqué au sein même de ce parti dit "démocratique" où la règle du copinage, ou népotisme tant décriée par le "grand guide" prévaut sur toutes les valeurs prétendues de justice et équité évoquées en son programme .

Que diriez vous d'une association caritative d'aide aux faibles et démunis qui serait patronnée par Serge Dassault ou Georges Bush ?

Que diriez vous d'un mouvement de poésie et romantisme militant pour la délicatesse quotidienne qui serait représenté par Bigard ?

 

Pourquoi avoir maintenu un clone de Iznogoud, despotique autant qu'étouffant et de mauvaise image en tant qu'ambassadeur ?

Et surtout chargé de multiples fonctions lui permettant de nommer ou proposer des gens de SON choix pour en faire SON réseau au mépris des aspirations réellement démocratiques de nous tous adhérents ou partisans de la "base" ?

 

Je trouve que proposer un parti censé représenter des valeurs morales justes et équitables se devrait d'être représenté et animé par autre chose qu''un "chefaillon" omniprésent, carriériste, autoritaire, mégalomane, mythomane, envahissant et phagocyte autant qu'omni-incompétent .

Là je me dis comme beaucoup, et même parmi les "cadres", qu'un bon chef doit savoir bien s'entourer et surtout intervenir dans son appareil pour resserrer les boulons histoire de révéler un peu mieux son orientation réelle ou ses convictions affichées voire claironnées .

slogan-democratie.jpg

 

L'omerta des médias ? Parlons-en ; je pense que c'est une chance de ne pas avoir été médiatisé avec la vitrine tant contradictoire qu'incohérente et ideuse que nous présentions .
Je suis sûr que les médias n'auraient pas manqué de relever les "imperfections" citées plus haut . Sans parler de fautes de goût évidentes comme le chant des partisans en rap, de très moyenne facture qui plus est, et n'ayant pas manqué de choquer les proches du VRAI CNR qui ont du se sentir plus caricaturés que représentés par cette court des "miracles mort-nés" .

J'ai quelques questions à poser au trop rare Mr Asselineau qui, même s'il crie à l'injustice et à la censure, ne répond pas lui-même au courrier de ses "cadres", est injoignable au téléphone, et curieusement pourtant très disponible pour des médias surtout pas nationaux .


On peut dire qu'il s'auto-censure dans son propre parti en ne prêtant pas attention à ceux qui se sont portés volontaires et en ayant mis à cet effet un cerbère à l'entrée de son bureau à l'opposé des valeurs de la démocratie qu'il prétend nous permettre, nous offrir, nous restituer .

1 - Avez vous réellement souhaité être président pour les raisons évoquées dans votre programme ?

2 - Pourquoi avoir choisi puis maintenu en place; une vitrine aussi repoussante qu'incompétente pour représenter un parti qui se voulait soit-disant séduire les foules ?

3 - Pourquoi cette différence entre vos vœux politiques et la non application des règles vertueuses de votre programme au sein même de notre parti ?

4 - Pourquoi n'avoir jamais évoqué l'élection législative qui suivra obligatoirement la présidentielle quel qu'en soit le résultat ?

5 - Ce parti semble avoir été fait pour dévier les courants non européistes à l'extérieur des partis "importants"pour justement éviter des dissonances au sein de ceux ci pendant l'élection et donc ... diviser un peu plus l'électorat de base .
Et surtout attirer les porteurs d'opinions semblables aux miennes, loin des médias qui leur auraient rendu visite ... Donc :
Etes-vous un "panurge" envoyé par le système ou récupéré par lui pour justement empêcher un mouvement solide et déjà existant de récupérer NOTRE tendance non-européiste ?

Car ,

6 - Vous n'avez que pleuré de votre censure et vous avez communiqué à outrance sur le sujet alors qu'un VRAI silence a étouffé un parti jumeau beaucoup plus à "gauche" que vous et défendant les mêmes idées à savoir le COMITÉ VALMY présidé par Claude Beaulieu .

siteon0.jpg
Pourquoi avoir écarté et ostracisé les gauchistes de notre organigramme ou leur en avoir interdit l'accès alors que selon le CNR originel, TOUTES LES TENDANCES POLITIQUES DE LA FRANCE LIBRE AVAIENT LEUR PLACE DANS LA RÉSISTANCE ?

7 - question subsidiaire  : Y-a-t' il eu des recherches d'antériorité concernant le sigle UPR, et sa déclinaison Union Populaire Républicaine ?

Une recherche wikipédia, (le président s'est plaint d'en être exclu), m'a conduit sur une page curieuse où je trouve d'autant plus curieux que personne n'ait pris la peine d'y aller ni même d'en évoquer l'existence .

------------------------------


Il serait appréciable que pour une fois le "président" prenne la peine de répondre lui-même et non l'un de ses dévoués incompétents ; il a mon N° de téléphone et je ne manquerai pas d'enregistrer la conversation pour parer à toute attaque future car voyez vous j'ai pris l'habitude de cette coutume des coups tordus de la part de certains ici et là, malheureusement héritée de notre chère "Vichy" .

Puisque les citoyens sont prétendument égaux dans ces textes, j'estime nécessaire qu'avec le nombre d'injustices répétées et perpétrées en son nom, à mon encontre, qu'elles me soient expliquées de vive voix ... Par le président soi-même .

(même si je pense à quelques raisons d'amitiés ou accointances avec de nombreux néo-démagogues futurs arrivistes tels Vincent Vauclin, Salim Laïbi dit 'Le Libre Penseur", Etienne Chouard, Eric"libre pensador" de "démosophie" etc ... avec qui j'ai quelques "divergences" malgré leurs apparentes motivations citoyennes)

[En synthèse et seulement pour ceux que ma réflexion intéresse, voici une des possibilités non encore invalidée :

Ce pauvre "Bozo" (qui se reconnaîtra) a été choisi JUSTEMENT pour son incompétence et sa propension à se mêler de tout, prendre tout à son compte (responsabilités comprises) en même temps que la grosse tête et se retrouver impliqué lui-même dans cet échec qui me semble programmé et dont il n'est que le "Face-book-émissaire" je pense .

Penser que ce que beaucoup ont vu de loin ait pu échapper à TOUS nos responsables, reviendrait à publier leur incompétence, leur incurie .

S'il avait eu un brin de jugeote et/ou d'humilité il se serait aperçu que ce n'était pas normal que des gens instruits, intelligents, sur-diplômés lui confient autant de responsabilités, de missions et de champ d'action au sein de ce mouvement, sans même prendre la peine de vérifier ses réelles compétences .

Il doit y avoir deux sortes de partisans de ce pauvre Bozz le clown ; les sincères qui étaient ou sont encore abusés par sa force de persuasion (tous les mythomanes en ont), et les sournois qui ont tout fait pour le conforter dans ce sens en prenant soin de le protéger pour qu'il mène à bien son apparente mission, ignorée de lui :

"faire foirer l'euro-dissidence pour être tranquilles jusqu'en 2017"

J'ai toujours dit que les traitres à NOTRE mouvement (puisqu'il regroupe NOS idées d'une VRAIE Force Française Indépendante), étaient ceux qui avaient propulsé et maintenu en place ce personnage malgré ses exactions et saccages parmi les partisans de la première heure . Durant toute cette période, de novembre à aujourd'hui, je n'ai eu contact qu'avec un descendant de résistant, et c'est un partisan de province ayant refusé un poste de délégué départemental pour raison de puanteur (je le cite) et son contact habituel était ... "Bozo le mauvais clown" (le pauvre encore lui)

J'ai écrit ce texte en attente de vraies réponses et explications de la part de nos "dirigeants" s'il en existe vraiment et en sachant que même si ce parti est remis sur les rails aujourd'hui avec toutes les bonnes volontés en présence, sa mission première, qu'elle ait échappé ou pas au président Asselineau, a été menée à bien : SABOTER LA RÉSISTANCE AVANT LA VRAIE GUERRE . ]

 

NB : Il se peut que j'aie été moi même manipulé par les "informations" et "confidences" non sollicitées, spontanées de la part de mes contacts réels et virtuels ; si tel était le cas, cela n'enlèverait rien à l'occultisme sournois à l'œuvre au sein de ce parti, à son atmosphère délétère cultivée et à mon impression de bidonnage de ce mouvement de résistance censé reposer sur les réelles motivations patriotiques et citoyennes de chacun .

 

CdG-21 Mars 2012

 

Cet article a été rédigé sur un autre blog beaucoup moins visité dans l'attente infructueuse d'une réponse de 'intéressé

qui ne s'y est toujours pas senti "obligé", comme, du reste, pour les nombreux courriers (y-compris recommandés)

de ses anciens collaborateurs ou fervents partisans

 

S.C.B.S.© 22 Mars 2012

Publié dans France Bananas

Commenter cet article