Finis les avantages honteux : Les pauvres vont enfin payer !

SALAUD DE PEUPLE
ET SES PASSE-DROITS !!!




Regarder les infos sur le service public, n'est pas réellement s'informer au premier degré ;
par contre, au second, on est amplement renseigné sur les tendances
voulues par le déjà opérationnel "Ministère de l'information" .

Déjà opérationnel depuis le premier jour, la première minute (et même avant) de la présidence
de Sarkozy ;  pour exemple, le 6 Mai 2007 au journal de 13h00 sur France 2:
Info sur une manifestation à l'occasion du G8 présentée comme ceci à l'antenne :
" G8 : Manifestation d'altermondialistes ..."
Le soir, après élection de Nicoléon, par le même présentateur :
" G8 : Manifestation d'anarchistes d'extrème gauche ..." (mortel, non ?)


Aujourd'hui, il aura fallu ne pas rater les dix premières minutes du "journal" magazine
de notre si CHER service public France2 ; (après c'est comme "aujourd'hui  madame") .

Tout d'abord, c'est l' URSSAF qui déclare la guerre aux honteux avantages dont jouissent
les employés de EDF/GDF, SNCF, Air-France, etc ... En tant qu' "avantages en nature"
sous forme de réductions sur les produits "maison", billets de train, d'avion, facture de gaz, d'électricité ! ...
De quoi se mêle donc l'Urssaf ? De récupérer les 15 milliards d'Euros offerts par le sarkofisc
aux contribuables les plus aisés du pays ? De récupérer les "cadeaux" faits aux pêcheurs,
routiers, taxis, vignerons, paysans etc pour lubrifier leurs factures de carburant ?...
... Et qui fulminent contre les augmentations de gazoil justement suscitées par la politique Néo-Américano-Impérialiste de Bush ?
Au passage nous allons payer deux fois : le poisson et le carburant ! L'argent distribué
aux pêcheurs pour ne pas sombrer financièrement provient des fonds de l'état et donc
du budget que l'on serait en droit de désirer à destination des écoles, des infrastructures,
des services sociaux, des transports etc ...

Donc, pour le pékin moyen, le gazoil sera au prix fixé par Bush et l'OPEP, et il devra payer,
au travers de l'état sous forme d'aides diverses, son augmentation qui ne manquera pas
d'être reversée, elle, à ses ayant-droits : Les marchands de carburants !!!
En gros, donc, nos impôts servent à engraisser les groupes pétroliers (entre autres car les assurances santé privées ont déjà eu leur part), à faire des cadeaux fiscaux aux nantis,
à payer des "plans sociaux" ici en Europe tandis que les groupes multinationaux fabriquent
des chômeurs avec de la main d'œuvre pas chère dans des pays "émergents" ...

Tant que vous pouvez acheter des lecteurs DVD à 25 € et des écrans plats pour suivre les J.O.
de Pékin, tout va pour le mieux au Groland ... Tant qu'il vous reste 25 Euros à ne pas manger ...

Donc, conjointement au gazoil, le pain, les patates, l'huile, la viande, les fruits, les biscuits, les pâtes,
le PQ, les produits ménagers ... Tout ce qu'on peut fourrer dans un caddy, en plus des tickets
de bus, de train, de cinéma, le gaz, l'électricité, va augmenter encore .
Il faudra encore y ajouter, l'essence pour se rendre à la grand-messe de la consommation
de Grauchan, Carrouf etc, et ensuite sur nos feuilles de paye ou d'impôts, trouver à nouveau
la facture des "aides" aux grands groupes pétroliers et divers délocaliseurs de nos industries
sous forme de plans de reclassement des victimes de Raffarin (assassin de la loi de cohésion sociale), et de bouées de sauvetage aux pêcheurs qui ne font que faire semblant de ne pas
se savoir voués à la noyade dans le "Néo-grand bain libéro-mondialiste américano-sarkozien" d'Europe .

Ensuite, suivant ce jounal du service public (encore un peu public), ce sont les cadres
qui sont visés au travers de l'annualisation du temps de travail, mettant ni plus ni moins
à la corbeille les accords sur les RTT (déjà en eux-mêmes une atteinte au code du travail) .

Voici donc les cadres priés, eux-aussi, de passer à la caisse ! Ils devront travailler
230 jours par an ! Scandale ! Alors que personne ne s'est ému, au passage,
du vœu de Sarkozy, de porter à 65 heures la semaine d'intérim suivant un nouveau texte
européen, exhaussé bêcheusement par le parlement de Bruxelles .
Mais réjouissez-vous ! L'ami Nicolas nous l'a dit il y a peu : " Vous aurez le droit de travailler
tout en touchant votre retraite ..."
Ah bon ? Nous en aurons besoin ? Nous devons nous préparer à travailler jusqu'à quel âge ?

Tout cela nous est annoncé par un service public déjà privatisé de fait par Nicolas Sarkozy
et sa démarche de destruction systématique de nos institutions, à savoir "supression de la pub
après 20 h", donc privation de revenus pour cette télé déjà pas riche, pour laquelle nous devrons à nouveau passer à la caisse ...
Privation en attendant privatisation bien sur et au passage au profit des actionnaires des autres
chaines privées ... N'oublions personne parmi les nécessiteux !

Pour exemple, en Belgique, la publicité est interdite à l"antenne 20mn avant, pendant et aussi
20 mn après les émissions pour la jeunesse ... On peut croire que la motivation de cette interdiction n'était pas de faire monter les actions de TF1 comme ici en France le jour de l'annonce de Sarkozy !

De même qu'on a vu des spots publicitaires nous vanter les avantages fiscaux que l'on retirerait en adhérant à telle ou telle assurance santé privée ; donc l'état utilise notre argent public pour faire des cadeaux de bienvenue, en promotion, aux clients d'assurances privées sous forme de
crédits d'impôt alors que notre Sécurité sociale a besoin d'argent ???
La destruction méthodique, ordonnée, et systématique de nos institutions au profit des néo-libéraux est le seul "vrai programme" du président de feue notre république !

Donc pour en revenir à notre info-scandale du jour, les agents SNCF, EDF/GDF, Air-France etc devront payer leurs avantages ; génial non ?
Finis les honteux avantages causes de nos fractures socio-relationnelles au sein de notre bon peuple !
Et bientôt, on sera endroit de demander, aux boulanger de payer le pain, aux restaurateurs de payer la TVA sur ce qu'ils mangent à midi, aux projectionnistes de payer leur place de cinéma, aux taxis de payer leur propre prise en charge, aux chauffeurs de bus de payer leur carte orange, aux paysans de payer leurs salades ... Rassurez vous c'est déjà le cas ! Au travers de diverses augmentations, et destructions de nos services publics qu'il faudra désormais payer au privé, nous réglons déjà une bonne part de la facture du libéralisme au profit des amis de Sarko ...
 
 La seule perspective engageante dans tout ça,
si le principe s'applique démocratiquement à tous les corps de métiers, est d'un jour voir les flics payer les PV ! (et souffler dans le ballon?) ... On peut rêver .

S.C.B.S.©07-2008