Le choix de la défaite

Comment la guerre était perdue avant de commencer
(depuis les années vingt à 1940)



Annie Lacroix-Riz nous présente le résultat de ses recherches d'archives, militaires, diplomatiques, financières, politiques, en une synthèse édifiante de cette époque "trouble" .
On y apprend comment la Banque de France à réglé à Adolf hitler la facture de son aide logistique et militaire contre La République d'Espagne et son Front Populaire, en remettant l'or espagnol
stocké à Mont-de-Marsan à la Banque de Burgos, donc à Franco .
Un livre à se procurer d'urgence, donnant une "autre" version de l'histoire, habituellement écrite
par les VRAIS vainqueurs . À donner un peu froid dans le dos quand même .



Le choix de la défaite
(la conférence de presse)